28 Janvier 2015 : Décision historique pour l’animal en France

Enfin ! Après moult péripéties (le parlement était revenu dessus il y a quelques jours), le statut de l’animal est enfin changé : ils sont désormais officiellement reconnus comme des êtres doués de sensibilité dans le code civil. Tout les partis ont voté pour, à l’exception de l’UMP qui aurait voté contre, et le Front de Gauche qui se serait abstenu.
Cette décision est historique puisque inchangée depuis la création du code civile par Napoléon il y a maintenant 200 ans. A l’époque les animaux avaient été « rangés » en tant que biens meubles.

Qu’est-ce que cela va changer concrètement pour les animaux ?

Eh bien beaucoup de choses. Car désormais le code rural, le code moral et le code civil parlent d’une même voix : celle de la reconnaissance de l’animal en tant qu’être sensible. Cette réforme va faire changer les mentalités, ainsi que celle de notre justice et de nos principaux politiques. Il sera alors impossible de fermer les yeux ou de profiter d’une faille juridique pour ne pas imposer la loi de façon juste et honnête. Les plaintes des associations de défense du droit animal devront être entendues et surtout défendues (je rappelle qu’il y a une semaine L214 a perdu son combat contre une industrie productrice de foie gras qui maltraitait clairement ses oies). Les sévices sur les animaux de compagnie seront plus sévèrement punis ; il faudra recentrer le débat sur la corrida, divertissement sordide autour de la torture et la mise à mort d’un pauvre animal. Il est clair que depuis un an, les animaux reviennent au cœur du débat en France et la population se réveille et prend conscience des choses qu’on essayait de lui cacher. Peut être pas demain, mais dans quelques temps, nous seront obligés de regarder ce que nous leur faisons subir dans les abattoirs.

Quelques députés UMP ont essayé jusqu’au bout, sans succès, de faire supprimer ce projet de loi, craignant « une mise en accusation de l’élevage et de la production, voire de la consommation de viande » ou encore des menaces sur la chasse au loup, la chasse à cour ainsi que des « conflits juridiques » pénalisant pour les laboratoires ou les abattoirs. En gros, ils ont peur que les animaux ne soient plus considérés comme inférieurs à l’Homme ! Cela est parfaitement insensé ! Et cela prouve bien qu’aujourd’hui, de plus en plus de personnes se soulèvent contre ce massacre « discret », et que d’autres s’en agacent !

Je pense qu’aujourd’hui il faut voir cela comme une réelle avancée en France, une prise de conscience générale qui ne fait qu’augmenter. Cette date est à marquer d’une pierre blanche.

Les journaux en parlent

A bientôt sur We Are Vege 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s