Aimer le tofu, c’est possible !

É VOU NALÉ PA Y CROIR KOM C SAIMPLE !

Blague à part, le sujet du tofu est un vrai sujet. On entend (on lit en vérité) souvent de la part des omnivores « oui mais je n’aime pas le tofu » quand on leur parle d’arrêter la viande. Bon déjà, remettons les pendules à l’heure : quand vous devenez vegan, vous ne mangez pas que du tofu. Beaucoup de vegans n’en mangent jamais car ils préfèrent le seitan, le tempeh ou les protéines de soja texturées par exemple.

Pour aimer le tofu, il faut savoir cuisiner le tofu. Un peu comme tout. Si vous mangez une viande crue non préparée, je vous parie votre blanquette que vous finirez direct aux toilettes recracher ce bout de muscle sanguinolent. Non, la viande ça se prépare, ça se découpe, ça se cuit, on y met des épices, du sel, on l’accompagne d’une sauce et d’un accompagnement pour pouvoir l’apprécier. Et bien pour le tofu : c’est la même chose ! Ne faîtes pas comme moi, qui, la première fois que j’ai voulu en manger, j’ai acheté le basique (nature marque Monoprix) je l’ai fait revenir à la poêle et je l’ai mangé comme ça. Je vous raconte pas la déception… C’est seulement une fois que vous aurez développé votre palais, que vous pourrez apprécier déguster du tofu nature de qualité (un peu comme on déguste des grands thés).

Mé c koa du tofou ?

Processed with VSCO with f2 preset

Le tofu est un aliment en provenance de Chine vieux de 2000 ans. Le terme « tofu », lui, vient du Japon. Il est issu du caillage (coagulation) du lait de soja.

En plus d’avoir quantités de vertus (il prévient l’ostéoporose, il est un allié naturel de la ménopause, il ne possède aucun cholestérol, a de très bonnes teneurs en oméga 3 et 6…), le tofu est riche en protéines !

8 grammes de protéines pour 100 grammes de tofu blanc cru (et pour info vous en avez encore plus dans la protéine de soja texturée : 81gr de protéines pour 100gr, c’est 4x plus que la viande). Le tofu est particulièrement consommé en Asie, sous différentes formes : frit, soyeux, congelé, séché, roulé, préparé en dessert… Il est consommé depuis plusieurs siècles et rentre dans différents plats traditionnels chinois et japonais.

Son goût neutre provient ni plus ni moins d’un héritage de la tradition chinoise taoïste, laissant place à de nombreux mariages de saveurs. Comme le thé, le tofu est subtil et doit être cuisiné à partir d’un certain apprentissage. ET OUI ÇA DÉCONNE PAS LE TOFU !

Donc non ! Le tofu n’est pas « une mode », « mauvais pour la santé » ou « dégueux ». C’est un aliment riche, raffiné et apprécié par des millions de personnes depuis des décennies ! Et jusqu’à preuve du contraire, les Japonais sont plutôt connus pour leur bonne santé et leur longévité (83,84 ans pour eux contre 82,67 ans chez les français ou 78,74 ans chez les américains) en partie grâce à leur alimentation…

Les tofus préparés

Pour commencer à apprécier le tofu, dirigez-vous vers les tofus préparés. C’est à dire ceux que vous trouverez surtout en magasins bio. À la japonaise (frit), au pesto, à la tomate, aux olives, au curcuma, fumé, à l’ail des ours, aux épinards… bref il en existe des dizaines de toutes sortes ! Vous trouverez forcément celui qui deviendra votre chouchou (pour moi c’est le Fumé Amandes Sésames et celui à la Japonaise de chez Taifun ❤ ).

Chaque tofu se marie avec un style de cuisine. Choisissez le tofu curcuma ou celui curry mango pour les plats indiens ; à la japonaise pour des plats asiatiques ou avec des crudités ; rosso ou pesto avec des pâtes ; à l’ail des ours avec une poêlés de légumes ; etc…

Voici une très bonne façon de commencer à apprécier le tofu. Certains peuvent même être consommé sans cuisson ! Avec des prix plus que raisonnables, ça devient vite l’incontournable du frigo.

Cuisiner le tofu

Bien entendu, pour les amateurs de cuisine, vous pouvez préparer votre tofu et lui donner les saveurs qui vous plairont ! Il existe différent type de tofu blanc (ferme, soyeux) que vous pourrez faire mariner dans une préparation à base de sauce soja, dans du sirop d’érable, dans de l’huile d’olive avec des herbes, avec de l’arôme de fumé, etc… Toutes les marinades sont possibles ! Plus vous ferez tremper votre tofu blanc, plus celui-ci s’imprégnera des arômes et deviendra moelleux.

Vous pouvez aussi le faire frire en lui retirant de son eau préalablement et en l’enduisant de farine (vous pouvez ajouter du sirop d’érable juste avant la farine pour un petit goût caramélisé en plus !) avant de le plonger dans l’huile végétale.

Vous pouvez le préparer au four avec une sauce salée ou sucrée. Sachez toujours que plus votre tofu aura mariné, plus il aura de saveur !

Il existe mille et une façon de préparer le tofu et de plus en plus de livres de cuisine proposent des recettes. Je vous conseille d’ailleurs les recettes du livre de Jean-Philippe aux éditions La Plage et Barbecue Vegan de Marie Laforêt aux éditions La Plage encore une fois.

Quand vous deviendrez un as du tofu, vous pourrez même aller l’acheter en vrac dans des endroits spécialisés. Je pense notamment à Toutofu dans le 11e arrondissement de Paris ou Les Nouveaux Délices dans le 19e.

Et pour finir…

Voici une petite sélection des mes assiettes réalisées avec du tofu pour vous donner idées et inspirations ! Tous mes tofus sont trouvables dans les magasins bio (Naturalia, Bio C Bon, etc) !

À bientôt !

PS : N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur instagram, j’y poste beaucoup de plats et de gourmandises vegan : @littlelucieinparis !

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s